L’importance de s’hydrater

Le corps et l’eau

L’eau joue un rôle essentiel dans la vie, en effet le corps humain est constitué à plus de 60% d’eau.

L’eau permet au corps humain d’effectuer bon nombre de ses fonctions vitales : absorber et digérer la nourriture, évacuer les déchets, réguler la température, respirer …

On estime le besoin journalier de 2,5 à 3 litres d’eau pour un adulte en fonction de son poids, le besoin augmentant dans le cadre de la pratique sportive.

Déshydratation

Une déshydratation, même légère, peut porter préjudice aux performances sportives mais également à la santé des pratiquants.

Une déshydratation de 2% pourrait causer une baisse de 20% de performances et à 4% de déshydratation les performances chuteraient de 40% à 60% en fonction de la température.

La baisse de performances, quant à elle, se traduit principalement par des sensations de fatigue et de lourdeur pouvant même aller jusqu’au malaise.

La déshydratation augmente également le risque de blessures de type tendineuses et musculaires (claquages, déchirures, contractures).

 

La solution pour palier au problème est de s’hydrater de manière régulière au cours de la journée, avant, pendant et après un effort physique.

Il est important de boire même sans sentir la sensation de soif, si vous avez soif c’est que vous êtes déjà déshydraté !

Durant l’effort physique il est conseillé de boire de façon fractionnée; quelques gorgées toute les 20 minutes suffisent, boire de grosses quantités trop vite risquerait de provoquer des ballonnements.

Pour les activités sportives dépassant les 1 heures, il est plus judicieux d’opter pour une boisson isotonique.

La boisson isotonique

Une boisson isotonique est une boisson composé de glucides et de sels minéraux, elle vous permettra en plus de vous hydrater de manière plus efficace, de récupérer un peu d’énergie afin de poursuivre votre effort.

Des boissons isotoniques existent dans le commerce mais vous pouvez également en préparer à la maison, voici une recette simple qui répondra à vos besoins :

  • 1 litre d’eau
  • 50g de sucre blanc ou roux
  • Une pincée de sel
  • Un peu de citron pour le goût

Attention cependant à ne pas avoir la main lourde avec le sucre, la boisson risquerait d’avoir l’effet opposé.

Si vous n’êtes pas fan de citron nous vous proposons une autre recette à base de jus de raisin :

  • 800ml d’eau
  • 200ml de jus de raisin
  • Une pincée de sel

Vous pouvez évidemment préparer les quantités que vous voulez, l’important est de respecter les proportions et de consommer ces boissons dans les 24h.

 

Si vous aussi vous avez vos propres recettes de boissons isotoniques, n’hésitez pas à nous les faire partager !

Les bienfaits du sport sur la santé

Les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer, pratiqué de manière régulière, il offre de véritables bienfaits tant sur le plan physique que psychologique.

Anti-obésité

La sédentarité étant à la plupart du temps à l’origine de l’obésité, la pratique sportive vous permet de la combattre.

Une simple activité physique comme la marche associée à une meilleure alimentation peut suffire à régler ce problème.

Une pratique sportive modérée d’environ 1 heure trois fois par semaine serait suffisante pour observer une diminution de son poids.

Bien-être

Lors d’une activité physique, le cerveau génère de l’endorphine, l’endorphine est l’hormone du bien-être.

L’endorphine est anxiolytique (lutte contre le stress et l’anxiété), anti-dépressive et analgésique (diminue la douleur), elle contribue de ce fait à la bonne santé mentale et à l’amélioration du sommeil.

La pratique sportive vous permet également de synchroniser votre horloge interne.

Pourquoi vous en priver ?

Prévention de maladies

La pratique sportive préserve de maladies cardio-vasculaires tout aussi bien que de certains types de cancers (sein, prostate, colon …).

Elle permet aussi de réguler la glycémie, c’est-à-dire, le taux de sucre dans le sang, donc réduit le risque de diabète.

Une étude de 2011 publiée dans The Lancet a démontré qu’une pratique sportive quotidienne de 15 minutes ou hebdomadaire d’une heure trente diminuait le risque de mortalité jusqu’à 14%.

L’espérance de vie se verrait également augmenter jusqu’à 3 ans.

Qualité de vie

Au-delà des performances athlétiques, vous améliorez également votre qualité de vie en pratiquant une activité physique.

Le sport améliore le processus de vieillissement, ce qui peut vous prémunir contre la perte d’autonomie, de même il prévient les risques de chutes et de fractures chez les personnes âgées.

Il protège également des maladies du dos qui représentent l’un des fléaux de notre siècle.

De par ses qualités physiques et mentales, le sport commence même à trouver sa place en milieu professionnel.

Impact psychologique

L’exercice physique a la capacité de stimuler le cerveau, il permettrait d’après certaines observations, de mener à bien des tâches nécessitant de l’attention et de la concentration, le sport favorisant l’oxygénation du cerveau, il optimise l’activité cérébrale.

Toujours par sa sécrétion d’endorphines et d’autres hormones, il lutte efficacement contre le stress et permet de se défouler et de s’aérer l’esprit.

La pratique sportive améliore également la sociabilité d’une personne de par l’exigence de sa présence physique.

Les interactions sociales luttant contre la solitude et l’isolement, le sport améliorerait même les relations au sein de la famille.

 

Les bienfaits du sport ne sont plus à démontrer !

Musculation – Top 5 des clichés

Chaque sport possède souvent son lots de clichés ou d’idées reçues.

La musculation ne fait pas exception et c’est peut-être l’une des disciplines qui en collectionne le plus !

Voici mon top 5 parmi les clichés les plus entendus :

1 – C’est de la gonflette

Non, la musculation ce n’est pas de la « gonflette ».

Pour transformer le corps, et je parle de bodybuilding car l’argument est encore moins valable dans ses autres disciplines, il est nécessaire de repousser à chaque fois ses limites.

Soulever plus lourd, faire plus de répétitions, tout cela représente un travail.

Le corps gagne en force, en endurance.

Sinon comment expliquer arriver à pousser 20 kg au développé couché puis 100 à force d’entraînements ?

Pour info, la force potentielle dépend en partie du volume des muscles, pour faire court, plus de muscles = plus de force.

2 – Ça sert à rien en combat

Complètement faux.

Je vous mets au défi de me trouver une salle de boxe ou d’art martiaux où vous ne pratiquerait pas de renforcement musculaire.

Bien que la musculation avec poids ne soit pas exclu, il faut également comprendre que les exercices au poids de corps en font parti : pompes, tractions, squat, abdos …

Alors que dire de combattants bodybuildés comme Scott Adkins (Boyka pour les intimes) ou Jean-Claude Van Damme qui fut également champion de bodybuilding ?

La musculation offre beaucoup d’avantages : force, résistance, endurance …

Il faut évidemment vous entrainer en fonction de votre objectif, tout dépend de votre objectif.

3 – Les protéines c’est du dopage

D’accord.

Donc à chaque fois que vous mangez un œuf, un steak ou du fromage, sachant qu’ils contiennent en bonne proportions des protéines, vous vous dopez ?

La protéine en poudre a mauvaise presse dans l’inconscient collectif, elle est encore perçue comme une potion magique permettant de gagner 3 centimètres de tour de bras en seulement 2 semaines sans rien faire.

La protéine en poudre ne représente rien d’autre qu’un complément alimentaire.

Pratique, car facilement transportable et ayant certains avantages en fonction de son type.

De ce fait, vous pouvez évidemment progresser en vous en passant.

4 – C’est pour les gens qui aiment se montrer

Cela dépend des personnes.

Mais il faut savoir que la musculation est avant tout une discipline personnelle, chacun ses objectifs.

Certains voudront se montrer, certes, mais d’autres chercheront à être en forme, à gagner en force physique ou à avoir davantage confiance en eux-même …

De plus, sans me faire avocat du diable, nous vivons dans l’époque du culte de l’apparence, donc ne crachons sur personne.

5 – C’est mauvais pour la santé

À moins évidemment que vous n’utilisiez des « croquettes magiques » ou que vos techniques d’exécution de mouvements soient douteuses, la musculation est au contraire une discipline faste.

Inquiétez-vous plutôt de la sédentarité et de la mal-bouffe qui causent beaucoup plus de maladies et de maux que jamais.

La musculation est une réelle discipline qui demande beaucoup d’efforts et de patience.

Les 3 grands principes de la musculation sont : l’entraînement, la nutrition et le sommeil.

Pour progresser vous devez vous entraîner dur, manger de façon saine et dormir suffisamment pour laisser le corps se régénérer.

Chose à part, vous remarquerez qu’en cas de blessures ou de mal de dos, les médecins vous conseilleront souvent de pratiquer une activité physique afin de vous renforcer musculairement.

 

Et vous, quels sont les clichés qui vous hérissent le plus le poil ?